Saisissez votre recherche

Grèce Intégration Monde

Des réfugiés reconnus ont quitté pour la première fois la Grèce pour l’Allemagne

101 réfugiés reconnus, qui vivaient dans les iles de la partie Est de la mer Egée, ont embarqué ce vendredi 17 Octobre à l’aéroport Eleftherios Vénizelos, à destination de l’Allemagne. Leur déplacement se situe dans le cadre de l’engagement pris par le gouvernement allemand, après l’incendie au KYT (Centre pour refugiés) de Moria, et à la suite de l’accord intervenu entre la Chancelière Angela Merkel et le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis pour la réinstallation de 1553 réfugiés reconnus.

Assistaient à l’événement, le ministre grec de la migration et de l’asile, Mr Notis Mitarakis, le ministre intérimaire Giorgos Koumoutsakos et un représentant de l’ambassade allemande à Athènes.

“ Le feu à Moria a montré la nécessité qu’il y a que les pays membres de l’UE travaillent ensemble pour affronter une crise humanitaire qui impacte l’Europe”, a signifié Mr Mitarakis, s’adressant aux journalistes. Et il a expliqué : « le fait que 1.553 réfugiés reconnus seront transférés en Allemagne les semaines prochaines est une preuve tangible de cette solidarité », exprimant à l’occasion sa reconnaissance au gouvernement allemand ; « qui le premier a montré la voie pour l’avènement d’une solution européenne équilibrée ». Et de conclure « L’Europe dans son nouvel accord sur la Migration et l’asile doit ranger au premier plan la solidarité comme base pour l’avenir »

Mr Koumoutsakos de son côté a rappelé que « chaque vol de ce genre demande énormément de travail et de la collaboration avec les pays d’accueil. C’est ce qui a été obtenu tout ce temps malgré les difficultés dues à la pandémie. La collaboration au ministère, au niveau international et avec les organisations internationales apporte des résultats ». Il à son tour remercié l’Allemagne, « pour la collaboration parfaite que nous avons » et les organismes internationaux qui participent a cet effort.

Selon les informations, des 101 réfugiés qui ont voyage, 61 sont des enfants, dont 14 des bébés de 2 ans maximum. La plupart proviennent de Syrie, d’Irak, de Palestine, de Somalie, du Koweït, d’Ethiopie et du Djibouti.

Durant la préparation du voyage et afin que soient réalisées les examens médicaux, les réfugiés habitaient à l’intérieur du pays dans des centres d’accueil provisoires gérés par l’Organisme International de la Migration (OIM). C’est l’organisme international qui du reste s’est chargé de la réalisation des examens médicaux et de l’émission de tous les documents de voyage en collaboration avec le Service d’asile. Et le personnel de l’OIM accompagne les réfugiés dans le vol jusqu’ à leur arrivée à l’aéroport de Hanovre.

Entretemps, un autre vol pour l’Allemagne avec des réfugiés reconnus est programmé pour fin Octobre.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *