Saisissez votre recherche

Divertissement / Culture Grèce

Géométrie des couleurs

Une exposition rétrospective d’Eleni Stathopoulou est présentée par la Bibliothèque nationale de Grèce à dater du 19 octobre, en collaboration avec le Centre culturel de la Fondation Stavros Niarchos, dans l’atrium de la Bibliothèque nationale.

L’exposition constitue une tentative de faire connaître plus largement l’œuvre de la peintre qui fut aussi l’un des voyageurs de “Mataroa”.

Eleni Stathopoulou (1914-2016) est née et a grandi à Athènes. Il a étudié la peinture à l’École des Beaux-Arts. Epouse du sculpteur Memo Makris depuis leurs années d’étude, elle le suivit à Paris en 1945 lors du voyage avec “Mataroa”. Retournée en Grèce, en 1949, la peintre devient membre du groupe artistique pionnier “Armos”.

Au cours des premières décennies d’après-guerre, Eleni Stathopoulou a contribué par son travail au tournant pris par l’art grec moderne vers l’abstraction et à la connexion plus immédiate des artistes grecs avec l’avant-garde artistique internationale. Elle a également fourni un travail didactique remarquable, à l’ouvre pendant des années à l’école de décoration Papastratio.

A l’exposition sont présentés environ 150 tableaux de toute la gamme de sa création artistique :

· des années de ses études et de l’Occupation,

· de la période de Paris (1945-1949) et plus tard

· des années de l’étude du paysage égéen (1950-1960) jusqu’à ce qu’elle se tourne vers la non-fiction.

· L’exposition se termine par des compositions abstraites monumentales datant des années 1980, donnant pour la première fois une vue d’ensemble de sa création artistique.

L’exposition sera accompagnée d’événements avec des discours qui explorent la vie et l’œuvre de la peintre.

· Le 21 octobre à 19h00 au Phare de la SNFCC, l ; intervenants Spyros Moschonas docteur en histoire de l’art de l’Université d’Athènes et commissaire de l’exposition, tentera de donner un large schéma de la création artistique d’Eleni Stathopoulou depuis ses premiers essais pendant ses années aux Beaux-Arts jusqu’à sa consécration a Athènes, passant par ses années créatives à Paris, où elle a fréquenté l’atelier d’André Lot.

· Mme Konstantina Dakolia, chercheuse postdoctorale à l’École des beaux-arts ; visera à mettre la lumière sur son parcours d’enseignante et sur son influence dans le parcours cursus de ses élèves de l’école de décoration Papastratio.

L’objectif est de comprendre sa production artistique globale mais aussi sa contribution dans le contexte de l’art grec d’après-guerre.

La présentation note introductive de l’événement sera par Mr Stavros Zoumboulakis, président du conseil d’administration de la Bibliothèque nationale de Grèce.

L’entrée à l’exposition et aux événements est gratuite avec pré-inscription électronique au lien suivant : https://www.snfcc.org/EleniStathopoulouRetrospective

Lors de la présence sur l’espace d’exposition, le port du masque est obligatoire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *