Saisissez votre recherche

Intégration

Plus de 1000 réfugiés ont quitté les îles de la mer Égée orientale hier

Plus de 1 000 réfugiés et autres demandeurs d’asile appartenant à des groupes vulnérables, et ayant le droit de voyager, ont quitté hier les îles de la mer Égée orientale avec le navire spécialement affrété, par le ministère de l’Immigration et de l’Asile, le navire “Samos Island”.

   310 personnes sont parties de Mytilène, 220 de Chios, 200 de Samos, 110 de Kos et 160 de Leros. La destination de tous était le port de Lavrio, d’où ils seraient distribués dans des structures d’hébergement temporaires en Grèce continentale.

   Depuis le port de Chios, le ministre de l’Immigration et de l’Asile Notis Mitarakis a noté dans ses déclarations :

   « Nous sommes confrontés à la crise de l’immigration depuis de nombreuses années. Nous nous sommes fixé trois objectifs : réduire les flux, décongestionner les îles et, troisièmement, créer un sentiment de sécurité ».

   « En quelques mois, les flux ont diminué de 96%. Octobre se termine avec les arrivées de la mer de seulement 113 migrants. Nous avons vu un tel nombre d’arrivées depuis plus de 15 ans. Les réfugiés reconnus et les autres demandeurs d’asile appartenant à des catégories spéciales quittent constamment les îles. Environ 370 personnes ont quitté le camp VIAL de Chios, par exemple, vendredi et samedi. » 

« Le troisième grand objectif est de créer un sentiment de sécurité. Renforcer le sentiment de sécurité des citoyens grâce à l’exploitation de structures contrôlées fermées. Nous travaillons dans cette direction et nous y parviendrons également » 

   Le maire de Chios, Stamatis Karmantzis, était également dans le port de Chios hier, lors du départ des réfugiés sur le bateau “Samos Island”.

Il a déclaré : « Ce sont des images agréables. Nous disposons désormais d’une décongestion, d’une suppression des flux et de la sécurité des citoyens réalisables et mesurables. Dans la prochaine période, la décongestion atteindra un niveau très important. Ce qui se fait aujourd’hui se fait avec beaucoup d’efforts. Que tous ceux qui crient à peu de frais voient le résultat ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *