Saisissez votre recherche

Sports

Deux frères réfugiés s’affrontent aux Jeux olympiques avec des équipes différentes

L’une des images les plus fortes aux Jeux olympiques de Tokyo est celle des frères Maso. Il s’agit de Mohammed et Alaa, qui sont originaires de Syrie, mais dans la compétition, ils se battent avec différents groupes. 

Mohammad représente leur patrie, tandis qu’Alaa rejoint l’équipe olympique de réfugiés. La photo des frères Maso de la cérémonie d’ouverture, faisant le tour du monde sur les médias a créé de la confusion car beaucoup croyaient que les deux frères, originaires d’Alep, étaient séparés à cause de la guerre qui a éclaté en Syrie, en 2011.   

Mais la réalité est différente, car Mohammad et Alaa, qui résident en Allemagne, où, après un long et périlleux voyage, ils sont arrivés en 2015 après avoir fui leur patrie en tant que réfugiés, à la recherche d’un avenir meilleur. 

Mohammad, 28 ans, représentera la Syrie au triathlon, tandis qu’Alaa, 21 ans, participera à la natation. 

« La photo a eu tellement de résonance que nous n’aurions pas pu l’imaginer », a déclaré Safuan Al Hindi, directeur de la communication de la mission syrienne, ajoutant : « Les deux athlètes vivent ensemble en Allemagne et sont arrivés ensemble à Tokyo. La plupart des membres de leur famille vivent encore en Syrie. Leur étreinte était un geste spontané entre deux frères. Mais certains médias et médias sociaux ont interprété l’histoire différemment ». 

Comme l’a précisé M. Hindi, Alaa a choisi de rejoindre le groupe de réfugiés, assurant qu’il n’avait pas été exclu de l’équipe olympique syrienne.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *