Saisissez votre recherche

Grèce

Un réseau de trafic d’immigrants démantelé – Ils prenaient jusqu’à 10 000 euros pour les transporter

La police d’Athènes a procédé à 15 arrestations de membres d’un réseau de trafiquants d’immigrants étrangers de Grèce vers d’autres pays européens. Outre les personnes arrêtées, originaires du Bangladesh et d’Afghanistan, la police hellénique a identifié et recherche six autres étrangers, accusés d’appartenir à l’organisation criminelle.

Ils sont accusés de délits d’organisation criminelle, de falsification de certificats et de violations continues du Code de l’immigration et de l’intégration sociale, de la législation sur les étrangers et de la prévention et la répression du blanchiment d’argent.

Il est à noter que deux autres étrangers ont été interpellés pour des délits hors du réseau. Selon l’ELAS, la spirale a été active dans la facilitation du départ de ressortissants de pays tiers du territoire grec, dans le transfert illégal d’étrangers d’Asie vers la Grèce et d’autres pays européens, ainsi que dans la falsification de documents de voyage.

Les membres de l’organisation criminelle avaient à leur disposition une variété d’options concernant le mode de transport et leur destination dans des pays européens, avec une rémunération allant de 600 à 10 000 euros.

Concernant la structure de l’organisation, le membre dirigeant était un homme de 45 ans avec un chef adjoint de 37 ans, qui ont été arrêtés. Ils utilisaient des applications de communication Internet et un vocabulaire codé afin d’éviter leur détection.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *