Saisissez votre recherche

COVID19

Un certificat de maladie de 14 jours après le premier test PCR peut être apporté par les passagers des vols intérieurs

Modification du certificat d’attestation de maladie qui s’appliquera désormais aux déplacements aériens intérieurs annoncés par l’Autorité de l’Aviation Civile (YPA). 

 

En particulier, il est prévu que les voyageurs doivent porter un certificat de maladie délivré dans les quatorze (14) jours suivant le premier contrôle positif (PCR) et que sa validité dure jusqu’à quatre-vingt-dix (90) jours après. 

 

Par rapport à la note précédente, le changement est au moment de la délivrance du certificat qui, à partir des trente jours suivant la maladie, peut maintenant être délivré 14 jours après la maladie. 

 

En particulier, le nouveau notam des vols intérieurs après le dernier changement prévoit que: 

 

Les passagers vers toutes les destinations du pays doivent remplir l’une des conditions suivantes: 

 

1) avoir terminé la vaccination contre le coronavirus COVID-19 il y a au moins quatorze (14) jours et présenter une attestation de certificat de vaccination. Le certificat numérique européen COVID-19 (EU DIGITAL COVID-19 CERTIFICATE) est également accepté. Le certificat de vaccination comprend le nom de la personne, le type de vaccin administré et le nombre de doses. 

 

2) présenter un certificat de maladie délivré dans les quatorze (14) jours suivant le premier contrôle positif (PCR) et sa validité dure jusqu’à quatre-vingt-dix (90) jours après celui-ci, conformément aux dispositions de la législation en vigueur. 

 

3) les passagers des vols intérieurs qui ne sont pas vaccinés pour monter à bord de l’avion doivent avoir été diagnostiqués négativement lors d’un contrôle en laboratoire du coronavirus COVID-19 par la méthode PCR au cours des soixante-douze (72) dernières heures avant l’heure de vol prévue ou dans les quarante-huit (48) heures avec un test rapide avant le départ de leur vol. 

 

Les mineurs âgés de quatre (4) à dix-sept ans (17) peuvent effectuer leurs déplacements aériens par un autotest fourni gratuitement par l’État et effectué jusqu’à vingt-quatre (24) heures avant l’heure de vol prévue. 

 

Ces certificats d’attestations sont présentés soit imprimés par les plateformes www.gov.gr et HTTPS://SELF-TESTING.GOV.GR sous forme numérique avec contrôle simultané de l’identité du titulaire.

 

S’il s’agit d’étrangers originaires de l’étranger, ils peuvent présenter le certificat de vaccination ou l’attestation de maladie ou le test négatif en langues grecque, anglaise, française, allemande, espagnole, italienne ou russe. Une condition préalable est que les documents soient délivrés par une autorité publique et conformément à la législation concernée. Si ces contrôles ont été effectués à l’étranger et sont valables au moment de l’embarquement des passagers à bord, les attestations y afférentes sont acceptées dans les mêmes conditions que celles auxquelles ils ont été autorisés à entrer en Grèce. 

 

Si un passager ne porte pas de masque, il n’est pas autorisé à monter à bord. 

 

Dans les zones d’arrivée et d’attente à l’intérieur des aéroports, ainsi que pendant les vols aériens, le personnel et les passagers sont tenus de porter un masque de protection. Si un passager ne porte pas de masque, il n’est pas autorisé à monter à bord de l’avion. La vérification des documents de voyage est effectuée par les employés des compagnies aériennes et par sondage par les autorités policières dans les aéroports. Les compagnies aériennes sont tenues de vérifier le voyageur avant son embarquement afin de vérifier qu’il porte les documents nécessaires. 

 

Les protocoles sanitaires pour les mouvements aériens intérieurs sont applicables à partir du lundi 13 septembre 2021. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *