Saisissez votre recherche

Monde

Fabrice Leggeri : “Frontex n’a pas participé aux opérations d’expulsions des demandeurs d’asile”

Le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri, a été invité par des députés européens à s’exprimer sur l’implication présumée du personnel de Frontex dans des opérations d’expulsions des demandeurs d’asile par la Garde côtière grecque.

Le chef de Frontex a commencé par évoquer l’environnement des affaires, précisant que début mars, deux interventions transfrontalières rapides ont eu lieu à la frontière terrestre entre la Grèce et la Turquie et que le 12 mars, une opération maritime a suivi.

Tous les États membres ainsi que les institutions étaient favorables aux interventions. Les interventions ont duré jusqu’au 6 septembre, avec la participation des 27 États membres. Frontex a eu la possibilité de fournir son propre équipement, en particulier son propre avion de surveillance des frontières.

Concernant les allégations d’expulsion de migrants et les rapports du 23 octobre, M. Leggeri a déclaré :

« Aucune preuve n’a été trouvée dans les rapports selon lesquels le personnel de Frontex était directement ou indirectement impliqué dans les expulsions. Rien n’indique que les navires participants aient été impliqués dans des opérations de rapatriement. »

« Les 28 et 29 avril (dates auxquelles Frontex aurait participé à des relancements), il n’y avait même pas de vols Frontex. »

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *